CONDITIONS GÉNÉRALES

CONDITIONS GÉNÉRALES

Conditions Générales

Au 01 août 2017

§ 1 portée
(1) Les présentes conditions générales s'appliquent exclusivement et également à toutes les affaires futures avec l'acheteur. Nous ne reconnaissons pas les conditions générales de l'acheteur qui contredisent ou s'écartent de nos conditions de vente, à moins que nous n'ayons expressément convenu de leur validité par écrit. Nos conditions générales s'appliquent également si nous devons effectuer des livraisons à cette réserve en connaissance de conditions générales contradictoires ou divergentes de l'acheteur.
(2) Nos conditions de vente ne s'appliquent qu'aux entreprises au sens de l'article 14 du Code civil allemand (BGB).


§ 2 Offre et conclusion
(1) Nos offres sont toujours sans engagement, sauf indication contraire dans la confirmation de commande. (2) Dans la mesure où nos vendeurs concluent des accords parallèles verbaux ou donnent des assurances concernant un accord écrit
commande passée ou une confirmation de commande écrite de notre part, celles-ci ne deviennent contraignantes qu'avec notre confirmation écrite.
(3) Un achat basé sur un échantillon ou à titre d'essai (§ 454 BGB) est fondamentalement exclu.
(4) Les erreurs évidentes, les fautes d'orthographe, d'impression et de calcul que nous avons commises lors de la préparation de l'offre ne nous engagent pas. Les informations contenues dans les documents faisant partie de l'offre, telles que les images, les dessins, le poids et les dimensions, en particulier celles relatives aux performances et à l'utilisation des produits livrés, ne valent comme garanties de qualité au sens de l'article 443 BGB que si nous indiquons expressément ceci par écrit.


§ 3 délai de livraison, retard, impossibilité, livraisons partielles
(1) Les délais et dates de livraison convenus n'ont pas le sens d'un accord ferme, à moins que nous ne l'ayons expressément promis par écrit.
(2) Notre obligation de livraison est soumise à une livraison complète et dans les délais, à moins que nous ne soyons responsables de la non-livraison ou du retard de livraison.
(3) Soulager les circonstances dont nous ne sommes pas responsables, tous les cas de force majeure (notamment grèves, lock-out, manque de matières premières ou d'énergie ainsi que les perturbations opérationnelles) ainsi que les perturbations ou restrictions chez un ou plusieurs sous-traitants
nous de notre obligation de livraison pendant la durée de la perturbation et dans la mesure de ses effets. Dans de tels cas, nous sommes tenus d'informer immédiatement l'acheteur par écrit s'il apparaît que le délai de livraison convenu ne peut pas être respecté. L'acheteur peut alors résilier le contrat si nous ne déclarons pas immédiatement après une demande correspondante de l'acheteur que nous livrerons dans un délai raisonnable. Les réclamations pour dommages dus à
Le retard ou la non-exécution sont exclus dans ce cas. Dans le cas de commandes dont l'exécution consiste en plusieurs livraisons individuelles, la non-exécution, l'exécution défectueuse ou tardive d'une livraison n'a aucune influence sur les autres
Livraisons de la commande. Si, à la suite de perturbations de livraison du type indiqué ci-dessus, les quantités de marchandises à notre disposition ne sont pas suffisantes pour la livraison de toutes les quantités commandées, nous avons le droit, avec suppression d'un autre
Obligation de livraison de procéder à des réductions sur les quantités à livrer.
(4) Les livraisons partielles sont autorisées dans une mesure raisonnable.


§ 4 Expédition, transfert des risques
(1) Sauf convention contraire, l'itinéraire et les moyens d'expédition sont laissés à notre choix, notamment si des clauses commerciales (INCOTERMS 2010) ont été convenues.
(2) Le risque de perte accidentelle ou de détérioration accidentelle de la marchandise est réservé lors de la remise de la marchandise au transitaire, transporteur ou collecteur, mais au plus tard à sa sortie de notre entrepôt ou de l'usine du fabricant.
d'autres accords, notamment lors de la conclusion de clauses commerciales (INCOTERMS 2010) avec l'acheteur.
(3) Les marchandises déclarées prêtes à être expédiées à la date convenue doivent être immédiatement appelées par l'acheteur. Si l'expédition est retardée à la demande ou en raison de la faute de l'acheteur ou si l'acheteur viole d'autres obligations de coopérer, nous sommes
droit de réclamer les dommages que nous subissons, y compris les dépenses supplémentaires. En cas de retard d'acceptation dont nous sommes responsables, nous avons droit - indépendamment d'autres prétentions et droits - à une somme forfaitaire
Compensation pour calculer le prix supérieur valable le jour de la livraison. L'acheteur est libre de prouver un dommage inférieur.
(4) Si l'acheteur le souhaite, nous couvrirons la livraison avec une assurance transport ; les frais encourus à cet égard sont à la charge de l'acheteur. Dans la mesure où autre chose devrait découler d'un accord sur les clauses commerciales (INCOTERMS 2010), celles-ci priment sur cette clause.


§ 5 Prix, Paiement, Remises
(1) Si nous modifions généralement nos prix pour les marchandises à livrer entre la conclusion du contrat et la livraison, nous sommes en droit de baser le calcul sur le prix valable le jour de la livraison, à moins qu'un accord de prix fixe n'ait a été fait. En cas d'augmentation de prix, l'acheteur a le droit de résilier le contrat dans les 14 jours suivant la notification de l'augmentation de prix. Sauf convention contraire, les prix sont nets majorés des frais de transport et de la TVA, mais en cas de clause commerciale convenue, celle-ci s'appliquera (INCOTERMS 2010).
(2) En cas d'augmentations de prix inattendues de notre fournisseur en amont au moment de la conclusion du contrat, ainsi que d'augmentations inattendues des coûts salariaux et de transport, nous sommes - sauf accord de prix fixe - à une augmentation appropriée
justifié. Il en va de même pour les augmentations de douane et de taxe de vente intervenues après la conclusion du contrat.
(3) Les remises convenues, dans la mesure où elles sont calculées à partir de la valeur de la marchandise, sont accordées sur la valeur pure de la marchandise hors emballage, majorations et taxe de vente, sinon sur la quantité achetée. Le droit à ces remises n'existe que lorsque les marchandises livrées ont été payées intégralement et en temps voulu.
(4) Le paiement du prix d'achat doit être effectué à la date indiquée sur la facture. Le montant de l'escompte indiqué sur la facture ne peut être déduit de la valeur de la facture que si le montant de la facture est à notre disposition à la date de paiement indiquée sur la facture. Les versements servent toujours à régler les dettes échues les plus anciennes majorées des intérêts échus et/ou moratoires encourus sur celles-ci. Les remises ne sont pas accordées si l'acheteur est en retard de paiement pour des livraisons antérieures. Le paiement du prix d'achat par l'émission de lettres de change ou la remise de chèques nécessite un accord écrit ; Les chèques et les lettres de change ne sont acceptés qu'en cas d'exécution. Les avoirs pour traites et chèques sont effectués avec la date de valeur au jour où nous pouvons disposer de la contre-valeur.
(5) L'acheteur ne peut compenser que des contre-prétentions incontestées, légalement établies ou reconnues par nous ; Il n'a droit à des droits de rétention que si sa contre-prétention repose sur la même relation contractuelle.
(6) Si nos factures ne sont pas payées dans les délais de paiement indiqués par nous, nous sommes en droit
Intérêts dus à un taux annuel de 8% au-dessus du taux d'intérêt de base respectif selon § 247 BGB, à moins que l'acheteur puisse nous prouver que nous avons subi peu ou pas de dommages en raison des arriérés de paiement.
La revendication de dommages et intérêts supplémentaires reste réservée.
(7) En cas de retard de paiement de l'acheteur, nous sommes en droit - sans préjudice d'autres réclamations et droits - de rendre immédiatement exigible la créance restante et d'effectuer d'autres livraisons uniquement contre paiement anticipé ou garantie. Il en va de même si nous prenons connaissance par la suite de circonstances entraînant une détérioration significative du patrimoine de l'acheteur mettant gravement en péril notre demande de paiement.
(8) Dans les cas mentionnés au paragraphe (7) ci-dessus, nous pouvons révoquer l'autorisation de prélèvement accordée conformément à l'article 6, paragraphe (6) et exiger des acomptes raisonnables pour les livraisons en souffrance. L'acheteur est autorisé à se soustraire à tout paiement anticipé ainsi qu'aux conséquences juridiques mentionnées au § 6 alinéa (3) en fournissant une garantie du montant de notre créance de paiement menacée.


§ 6 réserve de propriété, sûretés
(1) Les marchandises livrées restent notre propriété jusqu'au paiement du prix d'achat et jusqu'au règlement de toutes les réclamations résultant de la relation commerciale. Ceci s'applique également si les paiements sont effectués sur des créances désignées séparément. L'inclusion de créances individuelles dans une facture courante ou le tirage du solde et leur reconnaissance n'annulent pas la réserve de propriété. Si, dans le cadre du paiement du prix d'achat par l'acheteur, nous établissons la responsabilité sur la base d'une lettre de change, la réserve de propriété n'expire pas avant que la lettre n'ait été rachetée par l'acheteur en tant que tiré.
(2) Si la marchandise sous réserve est traitée avec d'autres articles qui ne nous appartiennent pas, nous avons le droit de copropriété du nouvel article dans le rapport de la valeur facturée de la marchandise réservée à la valeur facturée des autres marchandises et de la valeur de traitement. Il en va de même pour l'article créé par traitement que pour l'article acheté livré avec réserve. Si notre propriété expire en raison de la connexion, du mélange ou du mélange de l'article acheté avec d'autres articles qui ne nous appartiennent pas, nous acquérons la copropriété du nouvel article dans le rapport de la valeur de l'article acheté aux autres articles mélangés au moment du mélange. Si le mélange a lieu de telle manière que la chose de l'acheteur doit être considérée comme la chose principale, il est convenu que l'acheteur nous cède la copropriété proportionnelle. L'acheteur conserve pour nous la propriété exclusive ou conjointe à titre gracieux.
(3) Si l'acheteur est en retard de paiement ou s'il ne rembourse pas une lettre de change à l'échéance, qui atteint 10 % de nos créances, nous sommes en droit de revendre et de disposer des marchandises livrées sous réserve de propriété.
interdire.
(4) L'acheteur a le droit de revendre l'article acheté dans le cours normal des affaires aux conditions habituelles avec réserve de propriété. Cependant, l'acheteur nous cède déjà maintenant toutes les créances qui lui reviennent de la revente contre ses clients ou des tiers à hauteur du montant final (y compris la taxe sur la valeur ajoutée) de nos créances, que l'article acheté soit sans ou après le traitement, le mélange ou le composé a été revendu. Si l'acheteur conclut avec son client une convention de compte courant qui permet d'inclure les créances résultant de la revente des marchandises livrées par nous dans une créance en compte courant, la créance résultant de la relation de compte courant en faveur de l'acheteur est cédée à nous du montant de notre réclamation. Les créances de la revente servent de garantie au même titre que la marchandise réservée.
(5) En cas de saisies ou d'autres interventions de tiers, l'acheteur doit nous en informer immédiatement par écrit. A notre demande, l'acheteur dispose de toutes les informations nécessaires sur l'inventaire des biens en notre propriété et
De concéder des parts de copropriété ainsi que les créances qui nous ont été cédées conformément au paragraphe (4) et de nous donner accès à ses entrepôts aux fins de contrôle, d'inventaire et - si les conditions sont remplies - d'enlèvement des marchandises faisant l'objet de réserve de propriété.
(6) L'acheteur a le droit de recouvrer les créances de la revente, à moins que nous ne révoquions l'autorisation de recouvrement dans les cas mentionnés au paragraphe (3). Dans ce cas, l'acheteur est tenu d'informer immédiatement ses clients de la cession des créances en notre faveur et de nous fournir les informations nécessaires à l'encaissement et de remettre les documents y afférents.
(7) Nous nous engageons à libérer les titres auxquels nous avons droit à la demande de l'acheteur dans la mesure où la valeur nette de réalisation de nos titres dépasse les créances à garantir de plus de 10 % ; la sélection des titres à libérer nous incombe.


§ 7 Défauts, notification des défauts, garantie
(1) Les droits de garantie de l'acheteur présupposent qu'il a correctement rempli ses obligations d'inspection et de réclamation conformément au § 377 HGB.
(2) Sauf convention contraire, la qualité contractuelle des marchandises est déterminée par nos descriptions de produits. Les déclarations publiques, promotions ou publicités de tiers ne sont pas pertinentes dans ce contexte.
(3) Nous sommes autorisés à apporter des modifications mineures au sujet de la chanson ou des modifications basées sur des développements techniques sans informer l'acheteur du contenu du contrat, à condition que sa convivialité ne soit pas altérée.
(4) Nos quantités sont approximatives. Les livraisons excédentaires ou incomplètes jusqu'à 5 % de la quantité livrée ne constituent pas un défaut.
(5) Les marchandises faisant l'objet d'une réclamation ne peuvent être retournées qu'avec notre consentement exprès.
(6) Dans la mesure où l'article acheté présente un défaut, nous sommes initialement autorisés, à notre choix, à effectuer une livraison de remplacement ou une réparation ou, en cas de rupture de stock, à effectuer une livraison ultérieure. L'acheteur supporte les frais supplémentaires pour l'exécution supplémentaire causée par l'expédition intermédiaire de la marchandise à un endroit autre que le lieu de livraison. En cas d'échec de l'exécution complémentaire, l'acheteur a le choix entre une réduction de prix et la rétractation, en plus de toute demande de dommages-intérêts ou de remboursement de frais. La rétractation est exclue en cas de défauts mineurs.
(7) Nous déclinons toute responsabilité pour les dommages résultant d'une mauvaise utilisation, d'un stockage incorrect ou d'une manipulation négligente de la marchandise.


§ 8 Limitation générale de responsabilité
Sauf disposition contraire des présentes conditions générales de vente, nous sommes responsables des réclamations légales ou contractuelles en dommages-intérêts ou en remboursement de frais dus à la violation d'obligations contractuelles et non contractuelles en cas d'intention frauduleuse,
Intention sans réserve et négligence grave. Dans la mesure où nous violons par négligence une obligation contractuelle essentielle, notre obligation de verser une indemnité est - généralement limitée aux dommages ou dépenses prévisibles typiques du contrat et - en particulier pour
Les dommages consécutifs causés par des défauts sont limités à l'exécution de notre assurance responsabilité civile existante (ou appropriée) et aux dommages causés par un retard à un maximum de 5% du prix d'achat. D'autres réclamations sont exclues. Notre
La responsabilité en vertu de la loi sur la responsabilité du fait des produits, d'une garantie ou en raison de dommages corporels reste inchangée.


§ 9 Informations et conseils
Nous ne sommes pas tenus de fournir des conseils sur la technologie d'application. Les conseils et informations donnés sont néanmoins sans engagement s'ils ne sont pas donnés par écrit. Ils ne libèrent pas l'acheteur de l'obligation de
une manipulation correcte et professionnelle de nos produits.


§ 10 Droits de propriété
(1) Les devis, projets, plans et autres documents que nous transmettons à l'acheteur restent notre propriété et sont soumis à nos droits d'auteur. Elles ne peuvent être reproduites ou par des tiers sans notre accord exprès
être rendu accessible.
(2) L'acheteur doit s'assurer que l'acceptation et l'exécution de la commande passée par lui ne portent pas atteinte aux droits de propriété industrielle de tiers.
(3) Si les droits de propriété commerciale de tiers sont néanmoins violés en raison du non-respect du paragraphe (2), l'acheteur doit nous indemniser de toutes les réclamations de tiers sur cette base et nous indemniser de tous les dommages en résultant.
y compris le manque à gagner. Si un tiers nous réclame de cesser et de renoncer en raison d'une prétendue violation des droits de propriété, nous pouvons refuser de continuer à exécuter le contrat tant que l'acheteur n'est pas responsable de nous
tout dommage fournit une sécurité suffisante à déterminer par nous à notre discrétion raisonnable.


§ 11 traitement des données
Nous attirons votre attention sur le fait que les données personnelles du client obtenues dans le cadre de la relation commerciale
sont stockées par nous conformément aux dispositions de la loi fédérale sur la protection des données.


§ 12 Lieu d'exécution, for juridique, droit applicable
(1) Le lieu d'exécution et - si l'acheteur est un commerçant - le for exclusif pour les livraisons et les paiements (y compris les actions en chèques et traites) ainsi que pour tous les litiges survenant entre les parties est le 26125 Oldenburg. La mise en œuvre d'une procédure d'arbitrage à l'exclusion de la procédure judiciaire ordinaire requiert notre consentement écrit pour chaque cas de réclamation contentieuse.
(2) Les relations contractuelles sont exclusivement soumises au droit de la République fédérale d'Allemagne.


Rastede 2017

Remonter en haut